Immigration des Étudiants Internationaux vers l'UE - Synthèse UE (REM)

Sur base des contributions de 25 points de contacts nationaux du REM, le présent rapport de synthèse fournit un aperçu des politiques d'immigration et de mobilité permettant aux étudiants internationaux d'entrer et de circuler, aux fins d'étude, au sein de l'UE .

Le rapport de synthèse ci-joint résume et analyse les politiques et les pratiques en vigueur dans les États (membres) en vue de réglementer l'immigration des étudiants étrangers vers l'UE. Entre autres, les conclusions suivantes peuvent être dégagées:

  • L'immigration des étudiants étrangers vers l'UE est reconnue par certains États membres comme un phénomène d'importance croissante dans la compétition pour les talents et les compétences, et dans le cadre de sa contribution à la croissance économique.
     
  • L'immigration des étudiants étrangers vers l'UE a été facilitée par une série de mesures au niveau européen (application de la directive 2004/114/CE par les États membres participants, programmes européens de mobilité comme Erasmus Mundus) et au niveau national (information en temps opportun sur les programmes et services, cours en anglais, procédures d'admission flexibles, suivi rapide des demandes, facilitation des changements de statut de séjour, etc)
     
  • Bien qu'un rapprochement des législations nationales en matière de conditions d'admission et de séjour ait eu lieu, des différences demeurent, notamment en matière d'accès au marché du travail pendant et après la fin des études et en ce qui concerne les bénéfices accordés aux étudiants internationaux lorsqu'ils accèdent au marché du travail et durant leur séjour en général.
     
  • L'ampleur et la nature des détournements de la route des étudiants varient considérablement selon les États membres, et les détournements en question restent en grande partie sous - / non - analysés. Peu de recherches ont été menées sur ce qui se passe pour les étudiants après la fin de leurs études, et les statistiques, lorsqu'elles sont disponibles, ne sont pas en mesure de déterminer exactement si la route des étudiants est effectivement détournée ou si  les étudiants internationaux sont en fait retournés dans leur pays d'origine. Cependant, les détournements qui ont été identifiés par certains États (membres) semblent se concentrer sur des secteurs spécifiques de l'éducation, tels que les cours de langue.

Plus d'informations dans le rapport de synthèse ci-joint (en anglais uniquement).

Publication Date:
lun 15 avr 2013
Géographie:
Thème principal:
Type de Publication:
Commanditaire:
Mots-clés: