Une meilleure insertion professionnelle des personnes issues de l’immigration: allons au mainstreaming (IES)

Ce document de politique de l’Institut d'Études Européennes (IEE) examine si la structure complexe de l’État fédéral belge contribue à expliquer la mauvaise performance du pays en matière d’insertion professionnelle des personnes issues de l'immigration.

L’écart entre les taux d’emploi des autochtones et des personnes issues de l’immigration est important en Belgique, et bien supérieur à la moyenne de l’OCDE. Ce Policy Brief présente une étude qui s’est penchée sur l’une des causes possibles de cette mauvaise performance. L’étude a examiné si la structure complexe de l’État fédéral belge, la répartition des compétences qui en résulte et le manque de coopération intergouvernementale ont un impact sur les résultats de la Belgique.

L’étude conclut que la complexité du partage des compétences ne semble pas être une cause principale des mauvais résultats de la Belgique. Cependant, une plus grande coordination politique pourrait améliorer l’efficience politique.

A cet effet, l’étude propose trois recommandations politiques principales :

  • Intégrer l’intégration des personnes issues de l’immigration à tous les niveaux de gouvernance et dans tous les départements politiques pertinents;
  • Intégrer l’intégration des personnes issues de l’immigration dans la coopération intergouvernementale sur les politiques de l’emploi ;
  • Utiliser les nouvelles politiques régionales axées sur des groupes cibles pour réduire l’écart entre les taux d’emploi des personnes issues de l’immigration et des autochtones.

Le document de politique est disponible en anglais, français et néerlandais ici.

Publication Date:
mar 05 mai 2015
Géographie:
Thème principal:
Type de Publication:
Commanditaire:
Mots-clés: